FORMULE 1 : le championnat du monde 2016 débute ce weekend aux antipodes australiens, il s’annonce comme monotone !

Automobile, formule 1,FERRARI, MERCEDES,WILLIAMS,FORCE INDIA, RENAULT,HAAS

16.03.2016.pacainfoeco.com_Sergio Perezaprès une très courte intersaison et deux séances d’essais il y a quelques semaines à Barcelone, la nouvelle version 2016 du mondial F1 ouvre ses portes sur le circuit de MELBOURNE avec le Grand Prix d’Australie.

le tracé du circuit de melbourne F1
le tracé du circuit de melbourne F1
la F1 FERRARI SF16- (c) ferrari automobili
la F1 FERRARI SF16- (c) ferrari automobili

Par rapport à ce que l’on a pu découvrir à montmelo (Barcelone), les choses seraient simples et déjà « entendues » : qui sera champion du monde F1 2016 entre seulement ces 3 pilotes ? : VETTEL (FERRARI) et le duo ROSBERG, HAMILTON chez MERCEDES … personne d’autre en face ! déjà ennuyeuse la F1 2016 ? pas si sûr !

Il est bien vrai que la toute nouvelle FERARRI SF16-H dont dispose l’allemand comporte un tas d’innovations qui lui ont permis de dominer les deux dernières séances d’essais espagnoles et l’écurie italienne se plait à faire savoir que son nouveau moteur dont elle est équipée lui assure près de 20 % de puissance supplémentaire par rapport à l’an dernier. Nous verrons bien dans les conditions de course.

Chez AMG-PETRONAS-MERCEDES les voitures ont affiché à la fois une fiabilité absolue, véloces et endurantes, avec des performances identiques quelques soient les montures tendres, ultra tendres PIRELLI choisies par les pilotes. Il reste que le jeune ROSBERG, digne fils de son père, plus que brillant en 2015, tient à sa revanche et à conquérir le titre de 2016.

vidéo présentation :

Face à ces 2 teams, il y a presque le néant … duquel vont pouvoir émerger seules, les écuries WILLAMS et FORCE INDIA. Grosses inquiétudes chez REDBULL dont le patron propriétaire a menacé de retirer l’écurie, du moins le sponsoring de la marque autrichienne de boissons gazeuses si les performances des moteurs ne vont pas mieux et très rapidement (les moteur siglés TAG HEUER sont des moteurs RENAULT 2015 rebaptisés) ! Quid de l’écurie MAC LAREN HONDA qui a pu paraitre parfois à la dérive sur le circuit catalan début mars, avec un ALONSO menaçant de se retirer de la F1 (ndlr : …tu parles !) ;

Côté français, malgré de lourds capitaux investis et une volonté de réussir, à terme, de se replacer parmi les top teams, la reconversion des châssis LOTUS 2014/2014 pose bien des soucis et les jeunes pilotes (non français) ont un potentiel réel.. Certes !! mais VETTEL sera encore longtemps bien loin devant, avant d’être dans leurs rétroviseurs. Le pilote français Romain GROSJEAN a le mérite de dégrossir une toute nouvelle F1 américaine : HAAS F1 qu’il  a préférée au projet RENAULT-LOTUS qui lui a semblé « fort hasardeux » … mais il semble qu’il lui ne faudra encore pas mal de temps pour finir les travaux de développement du châssis DALLARA malgré les bons moteurs FERRARI dont il va pouvoir disposer.

rf1_img_news_06555Bien sur tous nos vœux et notre soutien vont à l’écurie RENAULT F1 qui avec pour base de départ,  la structure LOTUS (re) commence au bas de l’échelle de la F1, chapeau bas déjà, d’ailleurs Carlos GOHSN le pdg du groupe  ALLIANCE RENAULT-NISSAN a donné 3 années au team pour se retrouver en tête et en position de conquérir un nouveau titre mondial…la seule certitude la monoplace anglo-française va disposer dès 2016 d’excellents moteurs !

Jolyon Palmer and Kevin Magnussen, pilotes Renault Sport Formula One Team présentent les nouvelles couleurs de leur écurie
Jolyon Palmer and Kevin Magnussen, pilotes Renault Sport Formula One Team présentent les nouvelles couleurs de leur écurie

Ce mercredi  16 mars une conférence de presse de RENAULT SPORTS devrait nous en apprendre plus.

Voilà, avec une nouvelle procédure de qualifications intéressantes, de nouvelles sonorités des moteurs, avec des structures de sécurité encore renforcées pour les pilotes, cette nouvelle saison de F1 s’annonce comme sans surprises mais l’expérience de plusieurs décennies sur les circuits m’a appris que jamais rien n’est assuré d’avance en F1…alors voyons avec attention cette première manche au pays des kangourous.

Michel HUGUES 

directeur de la rédaction et de la publication du quotidien paca informations économiques
directeur de la rédaction et de la publication du quotidien paca informations économiques