INTERNATIONAL : les vêtements GAP en pleine tourmente ferment 75 magasins Gap, les 53 Old Navy du Japon et certains Banana Republic

les vêtements GAP en pleine tourmente ferment 75 magasins Gap, les 53 Old Navy du Japon et certains Banana Republic



vêtements gap, H&M, achats sur internet, pacainfoeco –

20.05.2016.pacainfoeco.com6h00 – Hier aux USA, les vêtements GAP, en pleine tourmente, ont annoncé qu’ils  fermaient 75 magasins Gap, les 53 Old Navy du Japon et certains Banana Republic de par le monde.

les vêtements GAP en pleine tourmente ferment 75 magasins Gap, les 53 Old Navy du Japon et certains Banana Republic
les vêtements GAP en pleine tourmente ferment 75 magasins Gap, les 53 Old Navy du Japon et certains Banana Republic

L’objectif à terme pour GAP est d’économiser environ 275 millions de dollars et de se concentrer sur le marché nord-américain (Etats-Unis, Mexique et Canada) où le groupe est affecté par le développement des vendeurs en ligne. A Wall Street, le titre bondissait de 4,8% à 18,11 dollars jeudi soir vers 22h45, dans les échanges électroniques après la séance. Ces mesures, qui impliquent des suppressions d’emplois non chiffrées, vont se traduire par une charge de restructuration de 300 millions de dollars avant impôts et un déficit de 250 millions dans le chiffre d’affaires annuel.

L’industrie mondiale du commerce de vêtements connait une de plus grandes crises structurelles depuis un siècle. Depuis quelques semaines toutes les principales marques du prêt à porter annoncent les unes après les autres des mesures de restrictions et d’auto-contraintes presque toutes ont annoncé des résultats tous plus mauvais les uns que les autres, qui ont fait lourdement chuter leurs titres en bourse. Elles pâtissent de la concurrence des vendeurs en ligne dont les politiques commerciales sont plébiscitées par les consommateurs.

Gap, fondé il y a 47 ans, doit aussi affronter les fers de lance de la «fast retail» que sont H&M, Zara et Uniqlo qui renouvellent fréquemment leurs collections afin de coller d’avantage aux goûts d’un public porté sur les achats sur internet, tout comme ils développent leurs propres stratégies commerciales sur le net, ce que n’a probablement pas su faire GAP.

directeur de la rédaction et de la publication du quotidien paca informations économiques
directeur de la rédaction et de la publication du quotidien paca informations économiques

Michel HUGUES