FORMULE 1 : reprise du championnat ce dimanche en Belgique (Mercedes en épouvantail)

FORMULE 1 : reprise du championnat ce dimanche en Belgique (Mercedes en épouvantail)

Mardi 23 aout 2016 – pacainfoeco.com – Le fameux circuit routier de Spa-Francorchamps va recevoir le plateau des écuries de Formule 1 ce prochain weekend pour une reprise du championnat du monde après 3 petites semaines de vacances.

La domination des Mercedes est telle que la lutte se résume dans les possibilités qu’aura ou non Nico ROSBERG à pouvoir contrer le britannique Lewis HAMILTON son équipier auteur d’une foudroyante « reprise en main » après un début de saison raté.  Hamilton est en tête du championnat du monde avec 217 points devant ROSBERG, 198 pts, Daniel RICCIARDO (redbull) est 3éme avec 133 pts devant Kimi RAIKKONEN (Ferrari) 122 pts et Sebastian VETTEL (Ferrari) 120 pts.

VETTEL a cependant testé hier lundi sur sa FERRARI SF15-T de 2015 sur la piste privée de Fiorano, les pneumatiques PIRELLI aux nouvelles dimensions imposées par la prochaine règlementation FIA de 2017 Avec une bande de roulement 25% plus large que l’actuelle.

FORMULE 1 : reprise du championnat ce dimanche en Belgique (Mercedes en épouvantail)
FORMULE 1 : reprise du championnat ce dimanche en Belgique (Mercedes en épouvantail)

Côté français on surveillera bien sur les débuts officiels de Esteban OCON en Formule 1 ce week-end au Grand Prix de Belgique. Comme chaque débutant, le plus jeune Français de l’histoire de la F1 a choisi son numéro : Ocon roulera avec le numéro 31, celui qu’il portait lorsqu’il a remporté le championnat de France minimes de karting, en 2007. Il a publié une photo de cette époque sur Twitter, avec un casque et une combinaison qui marquaient clairement son soutien à Michael Schumacher.

OCON est à la fois sous contrat officiel de pilote d’essai F1 aussi bien chez RENAULT que chez MERCEDES où il est également pilote officiel de voitures de tourisme allemand DTM ; c’est ce qui lui a permis de prendre le volant de la Manor en remplacement de Rio HARYANTO; l’écurie russe étant sous le giron de Mercedes qui en fournit les moteurs.

Pour RENAULT F1 où certains voient le jeune français comme second pilote officiel en 2017 on pense que OCON va ainsi pouvoir acquérir une expérience indispensable. Le développement de la prochaine (vraie) monoplace française de 2017 est engagé depuis bien longtemps et la marque française a investi de tous nouveaux moyens.

Le PDG du groupe Renault-Nissan, le franco-libanais Carlos Ghosn, vient de donner son feu vert pour augmenter les moyens financiers accordées à l’écurie de Formule 1, Renault Team. Et ce dans le but de lui donner les moyens adaptés pour parvenir à ses objectifs de triompher au plus vite, en Grand Prix.

Cyril Abiteboul le patron de l’écurie F1 devait déclarer : « la décision a été prise d’augmenter le financement initialement voté pour soutenir l’équipe Renault Sport Formula One Team, afin de lui permettre d’être en mesure de rivaliser avec la concurrence pour tenter de lui tenir tête sur les Grands Prix et de viser victoires et titres mondiaux. « Sur le plan du moteur, nous sommes en phase avec ce qui est programmé et était prévu. La version 2017 sera très prochainement sur les bancs d’essais moteurs à Viry, et le prochain moteur s’annonce plutôt prometteur. Pour ce qui concerne le châssis, il y a un grand changement de réglementation, mais là aussi, nous avons des objectifs précis que l’on peut qualifier d’agressifs en matière de développement aérodynamique ! »  « Le projet RS17 avance positivement. À chaque fois que nous installons la monoplace type 2017 en soufflerie, il y a de grandes avancées, avec un gain d’appui, ce qui ne finira pas se faire sentir au temps au tour, c’est donc positif. »

directeur de la rédaction et de la publication du quotidien  paca informations économiques
directeur de la rédaction et de la publication du quotidien paca informations économiques

Michel HUGUES