AUTO Industrie : RENAULT-NISSAN et DONGFENG créent eGT New Energy Automotive Co une co-entreprise pour produire des voitures électriques en chine

UTO Industrie : RENAULT-NISSAN et DONGFENG créent eGT New Energy Automotive Co une co-entreprise pour produire des voitures électriques en chine

mardi 29 aout 2017 – pacainfoeco.com – L’alliance RENAULT-NISSAN dans le cadre du développement de la propulsion électrique vient de procéder à la création d’une co-entreprise avec Dongfeng Motor Group Co., Ltd : eGT New Energy Automotive Co., Ltd., qui devrait permettre des avancées vers la mobilité zéro émission, une priorité pour Dongfeng Motor Group Co., Ltd. comme pour l’Alliance Renault-Nissan. La JV s’appuiera sur les compétences clés de chaque partenaire pour produire des véhicules électriques compétitifs destinés au marché chinois.

AUTO Industrie : RENAULT-NISSAN et DONFENG créent eGT New Energy Automotive Co une co-entreprise pour produire des voitures électriques en chine

PARIS/BEIJING (communiqué : 29 Août 2017) — L’Alliance Renault-Nissan et Dongfeng Motor Group Co., Ltd. (Dongfeng) annoncent la création d’une nouvelle co-entreprise afin de développer et vendre ensemble des véhicules électriques (VE) en Chine.

Cette nouvelle joint-venture, eGT New Energy Automotive Co., Ltd. (eGT), s’appuiera sur les compétences cœur de chaque partenaire ; elle mobilisera le plein potentiel du leadership de l’Alliance Renault-Nissan dans le domaine du véhicule électrique, ainsi que les ressources que possède Dongfeng dans le secteur des énergies nouvelles, afin de répondre à la demande du marché chinois.

eGT va concevoir un nouveau VE doté d’une interconnectivité intelligente, qui sera en ligne avec les attentes des clients chinois. Celui-ci sera développé en commun par l’Alliance et Dongfeng sur une plateforme SUV de segment A de l’Alliance Renault-Nissan. Il bénéficiera du leadership mondial de l’Alliance en matière de technologies VE et de conception automobile au plus juste coût, mais aussi de l’expertise de Dongfeng forte de ses coûts de fabrication compétitifs.

“La création de cette nouvelle co-entreprise avec Dongfeng concrétise notre volonté commune de développer des véhicules électriques compétitifs pour le marché chinois,” a commenté Carlos Ghosn, Président-Directeur général de l’Alliance Renault-Nissan. “Nous sommes confiants dans notre capacité à répondre aux attentes des clients chinois et à renforcer notre leadership mondial dans le véhicule électrique.” “Ce projet est l’aboutissement d’un effort conjoint en vue de développer des véhicules électriques destinés au marché chinois, mené par le ‘Triangle d’Or’ que forment Dongfeng, Renault et Nissan, un projet qui repose sur un modèle économique innovant,” a déclaré Zhu Yanfeng, Président de Dongfeng. “Nous sommes prêts à accompagner la grande transformation du marché en Chine, où la tendance est aux voitures légères, électriques, intelligentes, interconnectées et partagées. C’est aussi le témoignage d’une coopération stratégique approfondie et renforcée entre les trois partenaires.”

Renault, Dongfeng et Nissan (Chine) Investment Co., Ltd. (Nissan) viennent de signer un accord qui donnera naissance à la nouvelle co-entreprise, baptisée eGT. Renault en détiendra 25%, Nissan 25% et Dongfeng les 50% restants.

La jeune eGT devrait établir son siège social à Shiyan, une ville de la province du Hubei, au centre de la Chine. Le véhicule électrique sera produit dans l’usine Dongfeng de Shiyan, dont la capacité de production et de ventes s’élève à 120.000 unités par an. Le démarrage de la fabrication est prévu dans le courant de l’année 2019. 
Selon l’Association chinoise des Constructeurs automobiles, la Chine représente le plus gros marché mondial de VE. En 2016, 256.879 VE ont ainsi été vendus en Chine, un volume en hausse de 121% par rapport à l’année précédente. Durant les sept premiers mois de l’année en cours, la production de VE a atteint 223 000 unités et les ventes 204 000 unités, soit une augmentation de 37,8% et 33,6% respectivement. La stratégie mise en place vise à exploiter le potentiel de ce segment chinois du marché qui connaît une forte croissance.

À propos de Dong Feng Motor Corporation

Deuxième constructeur automobile du pays (第二汽車製造廠), le prédécesseur de Dongfeng Motor Corporation et maison-mère de l’Entreprise a été fondé en septembre 1969. En 2000, Dongfeng Motor Corporation a procédé à une restructuration de sa dette, dans le cadre d’un accord avec China Huarong Asset Management Corporation, China Cinda Asset Management Corporation, China Orient Asset Management Corporation, China Great Wall Asset Management Corporation et China Development Bank, pour créer ensemble l’Entreprise. L’Entreprise s’est officiellement constituée en SA le 18 mai 2001. En 2004, elle devient une Société par Actions Simplifiée (SAS) après le rachat de toutes les parts détenues par l’ensemble des actionnaires autres que Dongfeng Motor Corporation. L’Entreprise a commencé par émettre à l’étranger des H shares (actions cotées à Hong Kong ou sur des places étrangères) le 6 décembre 2005 avant d’ouvrir une attribution excédentaire le 13 décembre 2005. Le montant total du capital social de l’Entreprise est ainsi monté à 8.616.120.000 RMB, composé d’actions nationales et d’actions H à hauteur de 5.760.388.000 RMB (environ 66,86%) et de 2.855.732.000 RMB (environ 33,14%) respectivement. Au 31 décembre 2016, l’Entreprise possédait 21 filiales, co-entreprises et autres sociétés où elle détient une participation directe, et 2 succursales. Le cœur de métier de Dongfeng Motor Group comporte la fabrication et la vente de véhicules commerciaux, de voitures particulières, de moteurs et de pièces automobiles, d’équipement destiné à la construction automobile, ainsi que des sociétés de financement et autres activités liées à l’automobile. En 2016, le Dongfeng Motor Group détenait une part de marché d’environ 11,3% du volume total des ventes domestiques de véhicules commerciaux et particuliers en RPC, d’après les chiffres publiés par l’Association chinoise des Constructeurs automobiles.

copyright pacainfoeco 2017