Société : Les bottins-annuaires en papier des pages-jaunes vont disparaitre

Société : Les bottins-annuaires des pages-jaunes vont disparaitre

Lundi 5 Mars 2018 – pacainfoeco.com – La version papier des bottins-annuaires téléphoniques « pages jaunes » (Ndlrun des plus beaux et discrets joyaux de entrepreneuriat français)  vont disparaitre fin 2019; au plus tard début 2020 en raison de la situation alarmante dans laquelle se trouve la société concessionnaire de ses droits d’édition : « SoLocal » en proie à d’insurmontables difficultés financières en raison du désamour des français pour ces épais ouvrages leur préférant l’usage d’internet.

Société : Les bottins-annuaires des pages-jaunes vont disparaitre 

Les incontournables Pages Jaunes vont donc disparaitre dans un avenir proche en raison de leur moindre utilisation à l’heure d’internet; le groupe SoLocal pourrait cesser l’édition des annuaires papier Pages Jaunes en 2019 ou 2020, « s’il ne parvient pas à rétablir leurs résultats commerciaux d’ici là », a-t-il annoncé dimanche.

La société concessionnaire de l’édition des « pages jaunes » est confrontée d’une part à – une augmentation des couts d’impression, façonnage et distribution , – ainsi qu’à la raréfaction des annonceurs publicitaires dans ces annuaires papiers. La division annuaires serait même confronté à un déficit d’exploitation abyssal en 2017 mais le groupe dans son ensemble serait bénéficiaire de 51 millions d’euros en 2017.

« La société pourrait choisir de se désengager » de l’activité annuaires papier « en 2019 ou 2020 » si les efforts entrepris pour la relancer ne donnent pas leurs fruits, a indiqué SoLocal dans son communiqué. « Le chiffre d’affaires généré par nos activités Imprimé et Vocal est en recul, car de moins en moins de clients et d’utilisateurs ont recours aux annuaires imprimés pour leur communication« , a indiqué l’entreprise. 

Touché de plein fouet par la concurrence des spécialistes de l’Internet, SoLocal a annoncé mi-février qu’il allait supprimer 1.000 postes sur près de 4.500 d’ici à 2019, tout en accélérant sa reconversion dans les services numériques. Le chiffre d’affaires de SoLocal a reculé de 6% à 756 millions d’euros en 2016, tandis que le bénéfice des activités poursuivies du groupe (hors produit financier exceptionnel) baissait de 6% à 51 millions d’euros.

Eric Boustouller a pris la direction en novembre 2017 des Pages Jaunes

Eric Boustouller a pris la direction en novembre 2017 des Pages Jaunes, moins connue aujourd’hui sous le nom de Solocal, ancien PDG de Microsoft France durant quelques mois à peine, juste le temps de supprimer près de 20% des emplois de Microsoft  sur le territoire national avec la mise en oeuvre d’un PSE (plan de sauvegarde de l’emploi) .

En procédant ainsi et en annonçant il y a quelques jours ces mesures « alarmantes », la réaction boursière a été immédiate  une action Pagesjaunes à 1,93 euros d’ici 2020 (action cotée le 28.02.2018 – en hausse de 30% à l’annonce de la destruction de 1000 emplois)….

Afin d’optimiser ses flux de trésorerie et faire croître ses activités, la société a lancé une revue stratégique de certains actifs et sites non ‘core business’. Solocal Group -qui au cours de l’exercice 2017 a déjà cédé son activité de diffusion de petites annonces immobilières sur Internet, A Vendre A Louer, pour environ 19,8 millions d’euros–  Solocal Group resserre également ses dépenses pour l’acquisition d’immobilisations corporelles et incorporelles (CAPEX). En 2018 et 2019, elles seront inférieures à celles de 2017.

SoLocal veut se rétablir commercialement en devenant une entreprise de « services digitaux », aidant ses clients à être bien visibles sur internet, grâce notamment à ses partenariats avec des entreprises comme Microsoft et son moteur de recherche Bing, Google, Facebook ou Apple. (Ndlr : faut pas trop rêver quand même…)

SOURCE = Solocal + la Rédaction 

copyright pacainfoeco 2018