AUTO : la Chine va réduire ses taxes d’entrée des véhicules occidentaux… la marque Tesla privilégiée par les accords TRUMP-Xi Jinping ?

AUTO : la Chine va réduire ses taxes d'entrée des véhicules occidentaux, la marque Tesla privilégiée par les accords TRUMP-Xi Jinping ?

mercredi 23 mai 2018 – pacainfoeco.com – La Chine a annoncé mardi une baisse de ses taxes d’importation sur les automobiles, ramenées à 15% pour certains véhicules, contre 20 à 25% actuellement. Cette réduction s’appliquera à compter du 1er juillet prochain, a précisé le ministère des Finances.

AUTO : la Chine va réduire ses taxes d’entrée des véhicules occidentaux … la marque Tesla privilégiée par les accords TRUMP-Xi Jinping ?

Les taxes appliquées aux composants et pièces détachées seront quant à elles ramenées à 6%. Ces décisions s’inscrivent dans le cadre des efforts visant à ouvrir davantage le marché chinois et à favoriser le développement des constructeurs locaux, a ajouté le ministère des Finances.

… les TESLA américaines « chouchoutées » ?? …

Deux règles importantes rythment jusqu’à ce jour les importations automobiles en Chine

  • 1/un droit de douane de 25 % sur les véhicules importés
  • 2/ une obligation de fonder une coentreprise avec une marque locale pour produire sur place (ndlr : et donc un transfert gratuit de technologie occidentale ainsi « offert » aux chinois.)

Il y a 2 mois, le président chinois Xi Jinping avait annoncé l’ouverture du marché auto chinois dans le but de favoriser la production de voitures hybrides et électriques.

Plus de 25 millions de voitures ont ainsi été importées en Chine en 2017! Un véritable jackpot pour les constructeurs européens et occidentaux.

Jusqu’à ce jour le constructeur extra-local le plus important en Chine est VOLKSWAGEN . Le marché chinois est même devenu le deuxième marché mondial de Citroën au 1er trimestre 2018, et même le premier pour Audi.

On estime qu’ainsi les premières gagnantes seront les marques allemandes avec des modèles « médium hybrides » mais surtout la firme américaine TESLA et sa technologie hybride spécifique dans le cadre des accords nouveaux TRUMP-CHINE face aux mesures de taxation de l’acier prises par Donald TRUMP.

Une autre marque française, Renault, avec une présence confidentielle jusqu’à maintenant, pourrait enfin tenter d’avoir plus d’audace sur le marché de Xi-JinPing.

Consumer Reports a essayé la Model 3 et n’a pas donné sa très précieuse recommandation d’achat.

Tesla 3

NOTA : depuis 2 ans, le constructeur américain de voitures électriques fait l’objet de nombreuses infortunes et de nombreuses critiques par ses clients et associations de consommateurs. Ainsi :  Le magazine de consommation américain Consumer Reports n’a pas recommandé l’achat de la Model 3, à cause de distances de freinage trop longues. Elon Musk a réagi, promettant de prochaines modifications. Un « gros souci » pour Tesla car ce magazine comparable à  « 60 millions de consommateurs », mais réellement très suivi aux États-Unis quant à lui,  peut faire ou arrêter la carrière d’un produit sur le marché fédéral.

SOURCES : la rédaction avec agences

copyright pacainfoeco 2018