AUTO Dieselgate : Le président du directoire d’Audi a été arrêté ce lundi matin

AUTO Dieselgate : Le président du directoire d'Audi a été arrêté ce lundi matin

lundi 18 Juin 2018 – pacainfoeco.com – Dans le cadre de l’affaire dite du « diesel-gate » le président du directoire d’automobiles AUDI, Rupert STADLER,  a été arrêté ce lundi matin à Munich par la police allemande.

AUTO Dieselgate : Le président du directoire d’Audi a été arrêté ce lundi matin

Rupert Stadler, le président du directoire d’Audi, a été arrêté lundi, a annoncé un porte-parole de la maison-mère Volkswagen. « Nous confirmons que M. Stadler a été arrêté ce matin », a ajouté le porte-parole, précisant que Stadler bénéficiait de la présomption d’innocence. Audi n’a fait aucun commentaire dans l’immédiat. Stadler n’était pas disponible.

Le parquet de Munich a lui aussi annoncé l’arrestation de ce dernier, expliquant qu’elle avait été décidée en raison du risque de le voir supprimer des preuves afférentes à une enquête sur le dossier des émissions diesel. L’action VW accroît ses pertes en Bourse de Francfort et cède 1,5% vers 9h05 GMT.

Rappelons aussi que : Volkswagen avait annoncé mercredi dernier avoir écopé d’une amende d’un milliard d’euros du parquet de Brunswick dans le cadre de l’enquête sur les émissions polluantes de ses moteurs diesel. « Volkswagen accepte l’amende et ne fera pas appel », a indiqué le constructeur automobile allemand dans un communiqué. « Ce faisant, Volkswagen admet sa responsabilité dans la crise du diesel et considère cela comme une avancée majeure pour la surmonter ». L’enquête a établi que le groupe a commercialisé dans le monde, entre 2007 et 2015, 10,7 millions de véhicules équipés d’un logiciel doté d’une fonction illicite permettant de fausser les résultats des tests anti-pollution.

SOURCES : la rédaction avec agences dont reuters finances

Copyright pacainfoeco 2018 

DIESEL GATE : qui veut détruire l’industrie automobile européenne avec des amendes probables de 5 milliards d’€ pour le groupe Peugeot-PSA et de 10 milliards pour le groupe Fiat-Chrysler